Lire un paquet de café

Eh oui, je consacre un article entier de blog rien que pour ça ! Cela paraît peut-être anodin mais savoir lire un paquet de café nous donne des indications sur la qualité du produit que l’on a entre les mains. L’étiquette du paquet de café nous donne des indications sur la traçabilité du café, sur sa fraîcheur, sur ses notes et son profil aromatique.

Comme à mon habitude, je vais comparer tout ceci avec l’univers du vin, ou du thé, suivant ce que vous consommez et qui vous tient à cœur. Réfléchissez à la façon dont vous choisissez vos produits, quels critères allez-vous consulter ? Quelles caractéristiques sont pour vous un gage de qualité ? Vous pouvez faire ce petit exercice chez vous : notez ce que vous regardez comme informations quand vous choisissez un produit et regardez si vous avez ces informations sur votre paquet de café.

Je tiens tout de suite à préciser que parfois, certains torréfacteurs optent pour un packaging très simple et ne mettent pas beaucoup d’information sur leur étiquette. En revanche, tous les détails sont disponibles en général sur leur site internet ou alors sur des cartes qu’ils donnent avec le café.

Voici les informations que l’on peut trouver :

  • Pays
  • Région
  • Variété
  • Process (ou traitement)
  • Altitude
  • Producteur
  • Date de torréfaction
  • Score

PAYS

L’information la plus basique sur notre café ! Ce n’est pas pour autant que sur certains cafés de commodité cette information n’est pas forcément donnée…Imaginez une bouteille de vin où il y aurait écrit « vin rouge » ou un paquet de « thé vert » sans plus de détail…Aberrant non ?

Si plusieurs noms de pays sont indiqués sut votre paquet c’est qu’il s’agit d’un mélange d’origines.

REGION

Cette information va nous donner des indications concernant le terroir de notre café. Alors oui, je suis d’accord, il faut s’y connaître un peu pour que cette information vous parle sans qu’il soit nécessaire de faire des recherches. Mais à force de goûter différents cafés, vous verrez que certains terroirs se démarquent, en fonction de leur qualité ou simplement de vos goûts personnels et en général ce sont les premiers que l’on retient. Si l’on veut aller plus loin, tout s’apprend ! Il existe des manuels et des formations pour tout connaître sur les différents cafés.

VARIETE

Les deux variétés que tout le monde connaît sont l’arabica et le robusta (en réalité ce sont plutôt les 2 espèces de cafés, les variétés sont les catégories botaniques de ces espèces). Nous allons plutôt nous intéresser à l’arabica : il existe des dizaines de variétés d’arabica différentes ! Tout comme il existe différentes variétés de fraises, pommes ou poires. Donc il est vrai que quand on peut lire sur un paquet de café « 100% arabica » ce n’est pas super précis.

La variété peut nous donner des indications de profil aromatique, et quand on s’y connaît un peu plus sur les variétés cela peut nous aider à adapter notre extraction pour un meilleur résultat en tasse.

PROCESS (ou traitement)

Cette information nous donne des indications sur le profil aromatique et sur comment le grain a été extrait de la cerise.

Suivant les goûts de chacun, cette indication peut être déterminante dans le choix du café lors de l’achat. Les cafés natures surprennent parfois au début.

ALTITUDE

Elle nous donne des indications sur la qualité et la complexité du café. Là aussi, nous pouvons y deviner des indications sur le profil aromatique, notamment sur l’acidité du café. Plus l’altitude est basse (de 800 mètres à 1200 mètres), moins nous retrouvons d’acidité et de complexité.

PRODUCTEUR

Cette information nous prouve la traçabilité de notre café : en connaissant le nom du producteur et/ou de sa ferme, on peut savoir de quel village il provient exactement ce qui est rarement le cas pour du café de commodité.

Parfois on y retrouve le nom d’une coopérative regroupant plusieurs petits producteurs. Je vois aussi de plus en plus de coopératives de femmes à 100% !

Ces informations sont pour moi précieuses, savoir d’où vient notre café et qui sont les personnes qui l’ont cultivé est très important.

DATE DE TORREFACTION

Information TRES IMPORTANTE ! Je vous rassure le café ne se périme pas, la caféine sera là aussi, en revanche, plus on attend pour déguster nos grains, plus les arômes s’estompent. Un bon café doit être bu rapidement et pas conservé 😉 ainsi vous pourrez profiter de ses arômes et de ce qu’il a à offrir.

Attendez toujours minimum 5 jours après la date de torréfaction pour consommer votre café (1 semaine si vous le faites en espresso). Ensuite, on dit que le café est au top de ses arômes à 2 semaines après la date de torréfaction. Je vous recommande de le consommer dans le mois qui suit voir deux mois. Suivant les torréfacteurs ou les baristas, ces conseils diffèrent, certains peuvent aller jusqu’à 3 mois après la date de torréfaction pour consommer le café. Nous n’allons pas faire de débat là-dessus, quoi qu’il en soit, vous aurez compris que pour profiter des arômes que votre café a à offrir, mieux vaut en acheter de façon régulière en petite quantité plutôt que de faire un stock de 5 kilos qui restera pendant des mois.

(Je vous rassure, je dépasse souvent 1 mois après la date de torréfaction pour certains de mes cafés en stock car entre le café du mois, mes achats coup de cœur et les échantillons que l’on me donne, j’ai souvent un joli stock…Ceci dit, je profite au maximum des cafés avant que les arômes ne s’estompent et j’en profite pour inviter mes proches à boire un café à la maison 😉)

SCORE

Il faut savoir qu’un café est considéré comme « café de spécialité » lorsque son score atteint la note de 80/100. Tous les torréfacteurs ne choisissent pas d’afficher le score de leur café.

Ces notes sont données par des personnes certifiées que l’on appelle « Q Graders » et qui suivent une grille de notation mise en place par la SCAA (Specialty Coffee Association of America). Sont considérés comme café de spécialité les cafés notés de 80 à 85/100. De 85 à 90/100 ils sont considérés comme excellents et au de là de 90/100, ce sont des cafés d’exception.

Attention : ne vous fiez pas à la note. Le fait d’avoir sur un paquet de café toutes les informations ci-dessus sont déjà un gage de qualité et laissent deviner qu’il s’agit d’un café de spécialité. Ensuite, il s’agit de votre propre goût. Ce n’est pas parce que vous allez acheter un café noté 95/100 que vous allez forcément l’apprécier.

Les notes peuvent parfois justifier un prix mais il ne faut pas uniquement s’arrêter à cette information quand on choisit son café.

 

Voilà chers amis coffee lover, j’espère que ce décryptage vous sera utile lors de vos prochains achats, si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser en commentaire !

 

 

 

No Comments

Post A Comment